Quelle différence avec les bilans de santé conventionnels ? Différence entre dépistage et prévention primaire ?

Avez-vous pensé à distinguer Santé et Maladie?

Prendre soin de sa santé, ce n’est pas nécessairement corriger les maladies existantes, c’est surtout prévenir l’apparition de ces dernières ! Une véritable démarche de santé n’est pas corrective mais préventive !

A ce jour, les bilans de santé traditionnels ne se font pas dans une démarche de santé mais sont conçus pour dépister les maladies. Ils interviennent souvent trop tard, quand la maladie est déjà présente ou installée.

Ces bilans de santé conventionnels n’évaluent pas votre Capital Santé. En d’autres termes, vous pouvez avoir de bons résultats, ne pas être malade, mais avoir un Capital Santé médiocre qui va aboutir à une maladie plus ou moins rapidement.

C’est pourquoi une nouvelle approche est nécessaire. Une approche que l’OMS qualifie de prévention primaire.

La prévention primaire consiste à tout faire pour ne pas tomber malade contrairement à la prévention secondaire (bilans traditionnels) qui vise à dépister une maladie le plus tôt possible. Les deux ne s’excluent pas, mais correspondent à des logiques et à des technologies très différentes.

La prévention primaire, par une prise en charge physiologique de votre Capital Santé, redonne à votre corps ce dont il a besoin. Une telle démarche vous permet d’améliorer votre Capital Santé, quel que soit votre âge, et vous donne un maximum de chance de rester dans la meilleure santé possible le plus longtemps possible.