IPSL


Les jus de fruits sont-ils sains ?

Le 31-08-2018

Tout le monde a en tête la recommandation phare du programme national nutrition santé : « manger au moins 5 fruits et légumes par jour ». Mais parlant de fruits, quelle est la meilleure façon de les consommer : en jus ou le fruit lui-même ?

Les jus de fruits sont omniprésents et sous toutes les formes. Ils sont agréables, rafraichissants, faciles à consommer… et très en vogues. Mais qu’en est-il de leur valeur nutritionnelle ?

Les fruits apportent des vitamines, des oligoéléments, des fibres, des polyphénols… et des sucres, beaucoup de sucres : jusqu’à 16g de sucre pour 100g de cerise, ce qui correspond à 3 cuillères à café de sucre dans une petite poignée de cerise ! La proportion de ces différents éléments varie en fonction du fruit considéré.

Ceci étant dit, lorsque l’on presse un fruit, on extrait son jus. Celui-ci est particulièrement riche en sucre (fructose). Les molécules utiles à la santé (vitamines, polyphénols, fibres…) restent souvent majoritairement dans la pulpe, les grains et la peau du fruit.

Le meilleur moyen de bénéficier des avantages nutritionnels des fruits est donc de les manger entier !

Mais il y a d’autres avantages. En prenant un fruit entier, vous allez devoir le mâcher ce qui va être le point de départ d’une multitude de réactions neurophysiologiques utiles à la bonne digestion et donc assimilation des substances utiles à votre organisme. Si vous buvez juste un jus, tout cela disparait.

La transformation en jus fait disparaitre tous les avantages du fruit entier et il va également brutaliser votre métabolisme du sucre. Le jus est riche, très riche en sucres. Que cela soit du fructose ne change rien à la situation. Ces sucres vont arriver brutalement dans votre système digestif et être absorbés très rapidement entrainant une hyperglycémie suivie dans bien des cas, d’une réaction majorée du pancréas (insuline) et d’une hypoglycémie à distance (qui vous donne à nouveau envie de prendre du sucre). C’est un cercle vicieux.

Alors, imaginez avec des jus industriels excellents au goût, mais métaboliquement délétères…

Que penser des smoothies ? Par définition, le smoothie est obtenu en mixant entièrement le fruit. Il a l’avantage de préserver les éléments nutritionnels du fruit. Mais les inconvénients d’être consommé sans avoir besoin de mastiquer et de permettre une assimilation rapide du sucre, même si elle l’est légèrement moins que dans le cas du jus grâce à un apport en fibres supérieur. Le smoothie se place donc entre le jus et le fruit.

En résumé, des fruits, oui, mais pas trop, surtout à index glycémique bas, et surtout croquez-les et évitez de les boire (ou le moins possible).

Stéphanie DUFANT, Nutritionniste
Docteur Christophe de JAEGER
www.institut-prevention-sante-longevite.fr