IPSL

Connaissez  vous l’âge de vos artères ?

Connaissez vous l’âge de vos artères ?
Tout le monde connait le dicton populaire « On a l’âge de ses artères ». Savez-vous que ce dicton est parfaitement confirmé par nos connaissances scientifiques actuelles ?
Nos artères vieillissent en perdant leur élasticité et en devenant rigides. Ce n’est qu’au-delà d’une certaine rigidité que l’artère va commencer à s’obstruer et à être considérée comme malade et nous mener aux maladies cardio-vasculaires (accident vasculaire cérébral, infarctus, artérite, démence vasculaire…).

La rigidité artérielle
Or, nous pouvons aujourd’hui mesurer de façon très précise la rigidité de nos artères. Nous pouvons savoir si, par exemple, à 50 ans, nous avons des artères d’une personne de 55, 60 ou même 70 ans, ou plus jeune. Or, c’est ce second chiffre qui porte le risque cardio-vasculaire. En d’autres termes, si vous avez 50 ans d’âge chronologique, que vous êtes en pleine forme (ou non) et que vous avez une rigidité artérielle d’une personne de 70 ans, alors vous avez le risque cardio-vasculaire d’une personne de 70 ans ! D’où l’importance fondamentale d’une telle mesure en médecine préventive.
Qui plus est, il s’agit d’un examen « dit intégratif » qui va tenir compte de tous nos facteurs de risque : de notre âge, de notre génétique, de nos facteurs de risque connus ou inconnus (cholestérol, diabète….), de notre mode de vie (tabac, sédentarité….) et de notre environnement (stress….). C’est aujourd’hui, dans la littérature médicale internationale (voir référence), le test de référence pour identifier et suivre les personnes à risque de maladies cardio-vasculaires.

Savoir pour agir
L’intérêt d’un tel test est donc avant tout d’avoir une information claire et précise : savoir que nos artères sont rigides est important pour en avoir conscience et pour pouvoir agir.

Mais le plus important est qu’il est effectivement possible d’améliorer, parfois grâce à des mesures simples, la souplesse de nos artères, quel que soit notre âge. Avoir l’information, savoir, est fondamental et permet d’agir et de contrôler.
L’ignorance mène à la maladie, à la perte d’autonomie et à la mort. Normalement, il devrait être assez simple de prendre la bonne décision : mesurer, agir et profiter mieux et plus longtemps de la vie.
Vous pouvez connaitre le degré de rigidité de vos artères par un examen simple, non douloureux, qui dure environ 30 minutes. Ce type de test se pratique dans les services de physiologie des hôpitaux ou à l’Institut Prévention Santé Longévité. Vous pouvez ensuite en parler avec un médecin spécialisé. Il suffit de prendre rendez-vous.

N’attendez pas d’être malade
Devenez des acteurs de votre santé.

Auteur : Docteur Christophe de JAEGER
Version : 19-11-2018

 

Référence :
Prediction of cardiovascular events and all-cause mortality with arterial stiffness: a systematic review and meta-analysis,
Vlachopoulos C1, Aznaouridis K, Stefanadis C.
J Am Coll Cardiol. 2010 Mar 30;55(13):1318-27. doi: 10.1016/j.jacc.2009.10.061.

 

Facebook   Youtube   Linkedin