L'IPSL, votre partenaire pour une meilleure gestion de votre Capital santé

L'Institut Prévention Santé Longévité (IPSL) répond aux interrogations d'hommes et de femmes, de plus en plus nombreux, qui dès 40 ans, sont soucieux de rester dans la meilleure santé possible, le plus longtemps possible. En effet, dès 40 ans, mais encore plus à 50 ans, rare sont ceux qui ne perçoivent pas les stigmates du temps qui passe et qui sont la conséquence de notre sénescence.

« Comment gérer au mieux son Capital Santé ? »

Agir sur notre sénescence[1] est certainement en train de devenir une des préoccupations majeures de nos contemporains qui songent à cette question maintenant de plus en plus tôt, afin d’éviter de subir la dégradation de nos différents systèmes physiologiques menant aux maladies. 

L'objectif de l’IPSL n'est pas seulement de dépister une maladie à travers un simple bilan médical ou check-up, mais de faire une vraie médecine de prévention active grâce aux technologies issues de la physiologie.

En allant bien plus loin que le simple dépistage biologique (prise de sang), nos bilans permettent en fait de réaliser une cartographie physiologique®. Ces cartographies nous permettent d’évaluer vos fonctions physiologiques (cœur, artères, poumons, reins, os, cerveau, etc…) et de calculer votre âge réel (âge physiologique) qui est parfois bien différent de votre âge chronologique.

Mais, au-delà du constat étroit et trop souvent tardif, notre grande force est d’intervenir à travers des prises en charge personnalisées afin de préserver, voire d’améliorer, ce « Capital Santé » garant de santé et de longévité.

Pour plus d’informations, n'hésitez pas à prendre directement contact avec nous et à découvrir l’ensemble de nos bilans physiologiques et de nos prises en charge.


[1] La sénescence correspond à cette phase du vieillissement qui commence à la fin de l’adolescence et qui se caractérise par une diminution progressive et insidieuse de nos capacités physiologiques (cardiaque, artérielle, pulmonaire, osseuse, musculaire, immunitaire, rénale, etc…) faisant ainsi le lit des maladies.